RETOUR AU CADRE

Modalités de candidature

 

Vous êtes étudiant étranger en cours d’études médicales dans votre pays d’origine et vous souhaitez réaliser un stage hospitalier validant en France

 

Diplômes de Formation Médicale Spécialisée (DFMS) et de Diplômes de Formation Médicale Spécialisée Approfondie (DFMSA)

L’année 2009-2010 était la dernière année d’inscription en Attestations de Formation Spécialisée (AFS) et Attestations de Formation Spécialisée Approfondie (AFSA) pour les médecins étrangers autres que les ressortissants des États membres de l'Union Européenne, d'un État partie à l'accord sur l'Espace économique européen, de la Confédération Suisse ou de la Principauté d'Andorre

Dés l’année universitaire 2010-2011, les attestations sont remplacées par des Diplômes de Formation Médicale (DFMS) et de Formation médicale approfondie (DFMSA).

  • La formation suivie en DFMS est déterminée sur la base du contenu de la maquette du diplôme d’études spécialisées (D.E.S.) correspondant.
  • La formation suivie en DFMSA est déterminée sur la base du contenu de la maquette du diplôme d’études spécialisées complémentaires (D.E.S.C.) correspondant. Elle peut porter également sur une partie de la formation dispensée dans le cadre des diplômes d’études spécialisées lorsque celle-ci correspond à la formation spécialisée choisie par le candidat.

Les formations sont pilotées par les coordonateurs locaux ou régionaux des spécialités.

L’accès à ces diplômes est sur concours organisé dans les ambassades de France. Les modalités du Concours sont définies par l’Arrété du 8 juillet 2008 modifié le 16 mars 2009, l’Arrété d’ouverture des Epreuves du 26 novembre 2009, et sa circulaire d’accompagnement.

Le nombre de places offertes sera fixé chaque année et associé à des postes de Faisant Fonction d’Interne « contingent national ». La liste des postes ouverts au concours pour 2014 et leur répartition par subdivision ont été publiées au Journal Officiel - Arrêté du 11 décembre 2013

Cependant, afin de favoriser les accords institutionnels, des candidats peuvent se présenter au titre « coopération » et bénéficier de postes de FFI hors contingent national (financé par les CHU, les établissements d’origine,... Leur dossier d’inscription au concours devra comprendre une lettre signée par le Doyen et le directeur général du CHU d’accueil. Ils devront également obtenir la moyenne aux épreuves.

Les dossiers de candidature devront être déposés dans les Services de Coopération et d’Action Culturelle des ambassades de France avant le 15 janvier 2014.

Modification et nouveautés depuis 2011

L'élément important est la suppression de l'examen écrit de contrôle des connaissances qui déterminait l'admissibilité des candidats. Celui-ci est désormais remplacé par une pré-sélection (à hauteur de 200% du nombre des postes ouverts au contingent national) assurée par les commissions interrégionales de coordination et d'évaluation des DES /DESC. Un arrêté fixera pour chaque année les répartitions des diplômes entre les différentes  régions françaises. Les candidats au titre de la coopération ne sont pas assujettis à cette procédure de pré-selection puisque celle-ci est faite en partenariat entre les établissements universitaires concernés. Le reste de la procédure et le calendrier sont conformes à ceux  mis en place pour 2009-2010.

Les nouveautés :

  • les postes ouverts au contingent national ne seront plus différenciés entre DFMS et DFMSA permettant ainsi à tout candidat de postuler dans la discipline/spécialité qu'il est en train de préparer dans son pays d'origine et évitant les blocages de l'an dernier dûs notamment au fait qu'il n'y a naturellement pas concordance entre les listes des spécialités françaises et celles enseignées à l'étranger. Par exemple, un médecin préparant un diplôme de spécialité de médecine d'urgence ou de réanimation médicale dans son pays pourra candidater pour le DFMS correspondant. L'an dernier il ne pouvait le faire que dans le cadre d'un DFMSA (car la médecine d'urgence et la réanimation médicale sont des DESC en France) et donc attendre d'être titulaire de ladite spécialité.
  • désormais la durée maximale de formation en France définie au 1er novembre ne peut dépasser le nombre de semestre(s) de formation hospitalière qu'il  reste à valider dans le pays pour finaliser sa formation pratique.Le minimum de semestres a faire reste quand a lui fixé à deux pour le DFMS et a  un seul pour le DFMSA.

Attention :

  • Tout candidat  ayant effectué une AFS ne peut candidater pour un DFMS. En revanche il pourra postuler un DFMSA dès lors qu'il sera titulaire de la spécialité.
  • la situation universitaire permettant de candidater pour un DFMS et DFMSA est examinée au 15 janvier, et non pas au 31 octobre suivant quand bien même le médecin/pharmacien obtiendrait entre temps son diplôme de spécialiste. La candidature au DFMS et DFMSA exige toujours d'être titulaire du doctorat d'exercice au plus tard au 15 janvier.
  • L'attestation de connaissance du français (niveau B2 ou Baccalauréat français ou enseignement de médecine/pharmacie dispensé en langue française ou enseignement médecine/pharmacie dispensé en langue française) est exigée de tous les candidats, y compris de ceux postulant au titre de la coopération.

Télécharger le Décret du 3 août 2010

Modifications 2013 :

  • Suppression des jurys interrégionaux ;
  • Envoi de ce fait de tous les dossiers de candidatures aux facultés concernées, sans préséletion, à charge pour la Faculté de classer tous ces dossiers.

Dossier de candidature des médecins et pharmaciens étrangers autres que les ressortissants des états membres de l'Union Européenne, d'un état partie à l'accord sur l'espace économique européen, de la confédération Suisse ou de la principauté d’Andorre en vue d'un DFMS - DFMSA (2014-2015) :

  • L'exemplaire complet du dossier N°1, et ses annexes, placés sous pochette plastique transparente, est à transmettre en un seul envoi au plus tard le 15 janvier 2014 :

    • pour les candidats ayant leur résidence en dehors de la France : au service de coopération et d’action culturelle de l'ambassade de France ou du consulat général français du pays de résidence
    • pour les candidats justifiant d'une résidence en France en 2013-2014 et les personnes justifiant du statut d’apatride, de réfugié politique ou de bénéficiaire de la protection subsidiaire à : Faculté de Médecine - Inscription en DFMS/DFMSA - 4 rue Kirschleger - 67085 STRASBOURG CEDEX
  • Arrêté du 11 décembre 2013 fixant, pour l’année universitaire 2014-2015, le nombre et la répartition des places offertes au titre de l’article 5 de l’arrêté du 3 août 2010 relatif au diplôme de formation médicale spécialisée et au diplôme de formation médicale spécialisée approfondie.
  •  

Diplôme d’Etat français de Docteur en Médecine.

Tous les candidats étrangers, qu'ils soient titulaires d'un diplôme de médecin dans leur pays d'origine, en cours d'études médicales dans leur pays d'origine ou encore titulaires d'un diplôme étranger de fin d'études secondaires, doivent obligatoirement passer le concours de fin de 1ère année commune aux études de santé (PACES ) et être classés en "rang utile" à ce concours.

Pour cela, ils doivent retirer un dossier de "demande d'admission préalable à l'inscription" auprès du Consulat ou de l'Ambassade du pays de résidence dès le mois de décembre précédant l'année universitaire d'inscription et le remettre, dûment complété, aux services culturels des Ambassades de France avant le 31 janvier de l’année de l’inscription. http://www.education.gouv.fr/prat/formul/familles.htm

Les médecins ou étudiants étrangers résidant déjà en France, titulaires d’un permis de séjour d'une durée de validité d’un an minimum, doivent retirer le dossier de demande d’admission préalable à l’inscription en ère année auprès de l'Université choisie.

Ne sont pas concernés par cette procédure :

  • les français titulaires d'un diplôme de fin d’études secondaires étranger ou d’un doctorat en médecine étranger
  • les titulaires d’un diplôme européen de fin d’études secondaires ou d’un doctorat en médecine européen

En cas de réussite au concours de première année, les titulaires d’un doctorat en médecine étranger ou les étudiants ayant commencé un cursus médical à l’étranger, adressent une demande d’équivalence du niveau d’études effectuées dans leur pays d’origine au Ministère de l'Education Nationale. A l'issue du cursus, ils obtiendront le Diplôme d'Etat français de Docteur en Médecine.

 

Informations complémentaires

Informations complémentaires

Logement

La Faculté de Médecine n’intervient pas dans la recherche d’un logement pour les étudiants étrangers sauf dans certains cas bien déterminés (voir Préparer son séjour)

Démarches administratives pour visa et titre de séjour

Les candidats résidant à l’étranger devront effectuer les démarches préalables à l’entrée et au séjour en France, notamment pour l’obtention d’un visa D de long séjour à titre étudiant.

Règlement intérieur

Les étudiants étrangers sont soumis au règlement intérieur des établissements dans lesquels ils exercent leur activité. Ils ne peuvent s’absenter qu’au titre des congés réglementaires.

 

© Faculté de Médecine de Marseille - Mise à jour du 13 janvier 2014